Catégories
Non classé

Guide: Préparer son sac de voyage

Partir à l’autre bout du monde en sac à dos est une superbe manière de voyager et rime souvent avec liberté, aventure et de nomadisme. Cependant, cela peut vite tourner vers la catastrophe sans une bonne préparation. Afin que vous puissiez réaliser votre voyage dans les meilleures conditions, voici une rubrique completement dédiée à comment bien préparer son sac de voyage !

Règles d’or du backpacker

Poids d’un sac de voyage

Un des critères essentiels est la contrainte de poids. Nous ne sommes pas des sur-hommes (ou sur-femmes). Il est recommandé de ne pas charger son sac à plus de 20% de notre poids de corps. 

Par exemple, un adulte de 70kg ne devra pas porter plus de 14 kg. Et encore, c’est bien trop lourd à mon goût. 

Ne faites surtout pas l’erreur de partir trop chargé. Ayez bien en tête que votre sac sera une extension de vous. Trop lourd, il deviendra un fardeau qu’il vous faudra trainer tout au long de votre périple.

Economisez vous cette peine, votre dos vous en sera reconnaissant !

Je vous recommande de vous équiper d’un petit pèse bagage avant votre départ. En plus de vérifier que vous ne dépassez pas les limites de poids imposées par la compagnie aérienne (si vous prenez l’avion), vous pourrez contrôler et ajuster le poids de votre sac à dos. 

Savoir répartir les charges

Sachez que plus le poids du sac est éloigné de votre centre de gravité, plus il sera difficile de vous déplacer. Pour cela, veillez à opter pour un sac qui épouse toute la ligne de votre dos. Je déconseille les sacs de type “tactique” militaire, qui forment un gros cube sur votre dos. 

Si vous optez pour des sacs de randonnée ou de voyage, ils respecteront très certainement ce critère essentiel.

Voyons maintenant comment répartir le poids dans notre sac: 

Partie haute: 

Vous allez y ranger ici les objets dont vous êtes susceptible d’utiliser fréquemment pour y avoir accès rapidement. Il serait vraiment dommage de devoir déballer tout son sac pour pouvoir attraper le poncho qui était tout au fond alors qu’il se met à pleuvoir… 

Partie centrale:

Répartissez les objets les plus lourds le plus proche du dos et idéalement entre le bas des épaules et le haut de votre bassin. Vous pouvez y mettre votre ordinateur, si vous en possédez un, il sera d’autant plus protégé. 

Partie basse: 

Mettez y vos accessoirs légers. Le mieux serait d’y mettre son sac de vêtements sales ou son duvet. Ils absorbent les chocs quand vous poserez votre sac au sol (c’est à dire environ 1 million de fois lors de votre périple !)

Organisation 

Bien organiser son sac à dos vous fera gagner un temps considérable, vous devez le connaître comme votre poche. Et la meilleure manière est de compartimenter.

Faites vous des rangements à thème: un pour les vêtements, un autre pour votre nécessaire de toilette, etc.

Je recommande fortement d’investir dans des cubes de rangement. En plus d’être hyper compacts et d’économiser énormément d’espace dans votre sac à dos, ils vous permettront d’avoir accès à tout le nécessaire pour la tâche que vous êtes en train de réaliser. 

S’adapter au climat

Vous l’aurez deviné, le contenu d’un sac pour un voyage dans les tropiques ne sera pas le même que pour un excursion en Norvège ! Préférez les pays chauds si vous souhaitez partir très léger, car se couvrir va vous demander nettement plus de matériel et donc, plus de place dans votre sac. 

Hors de question de faire des économies quand il s’agit de partir dans des pays froids, bien que ce genre de matériel soit plus cher que le combo maillot de bain + tongs.

Préparer son sac de voyage

Réaliser une check-list 

Le meilleur moyen de préparer son sac de voyage réside dans la préparation d’une liste précise de ce que vous voulez emporter avec vous. 

En plus de vérifier si vous avez bien emporté la totalité de ce que vous souhaitez, cela vous permettra de faire facilement le tri parmis vos objets, j’en parle plus bas.

Organisez là par thème: vêtements, sommeil, hygiène et incorporez tous les objets que vous jugez nécessaires. 

A ce stade, contentez vous de noter tout ce qui vous passe par la tête, du moins ce qui vous serait venu à l’idée si vous étiez en train de faire votre sac en ce moment même.

Pour vous simplifier la vie, je vous mets à disposition une check-list sous Excel, que vous aurez simplement à compléter selon vos besoins.

Se débarrasser de l’inutile

Maintenant que vous possédez votre liste, il va maintenant falloir faire un tri et conserver uniquement l’essentiel. C’est l’étape la plus difficile, en effet comment juger de l’utilité d’un objet ? 

Pour vous aider à vous débarrasser du superflu, conservez le matériel uniquement s’il répond à un des critères suivants: 

  • Je vais l’utiliser au quotidien 
  • Je ne peux l’acheter sur place si besoin 
  • Je prends des risques à ne pas l’emporter

Naturellement, vous pouvez être plus souple et vous autoriser quelques objets qui vous feront plaisir. Vous ne partez pas au goulag, hein ? 

Mais avec ce raisonnement, vous distinguerez plus facilement le nécessaire du superflu.

Laver ses vêtements en voyage

N’emportez pas trop de vêtements, tout le monde sur la planète lave son linge, pourquoi ne réussirez vous pas à trouver le moyen d’en faire de même ? 

Lavez plus fréquemment vos vêtements et évitez vous d’emporter de quoi tenir 2 semaines, c’est complétement inutile.

Vous trouverez sans trop de difficulté des laveries dans bon nombre de lieux. Les auberges de jeunesse et hôtels proposent généralement ce service contre un petit extra de votre poche.

Pour économiser quelques sous, ou ne pas être pris au dépourvu si les machines à laver venez à manquer, pourquoi de pas avoir une solution pour laver votre linge vous même ?

J’emporte avec moi un sachet de lessive en poudre (ou un savon de Marseille) et une petite brosse douce. Il vous suffira d’avoir une bassine et un accès à l’eau pour laver votre linge ! Rien de plus satisfaisant que de porter ses vêtement lavé soi-même. Mais c’est plus fatiguant, certe..

Pour éviter de tomber en rade, lavez la veille vos sous-vêtement pour le lendemain, vous ne serez jamais à cours !

Le matériel

Choix du sac à dos

J’aborde le sujet du sac à dos maintenant, bien que c’est selon moi, ce que vous devriez acheter en dernier ! 

Le choix d’un sac est personnel, selon ses propres besoins, comme expliqué plus haut. En revanche, celui-ci devra pouvoir contenir toutes vos affaires. Il serait dommage de se rendre compte un peu tard que vous souhaitez emporter beaucoup plus de choses que prévu.

Sac à dos 30L

Ces sacs de petits volumes ne permettent pas d’y stocker beaucoup de choses. Ils feront le bonheur des voyageurs minimalistes. Il est très aisé de se déplacer avec un sac aussi petit et léger, et attire beaucoup moins l’attention sur nous.

Sac à dos 40-50L

C’est selon moi le volume parfait ! Assez pour y mettre l’essentiel et pas trop imposant. De plus, la plupart de ces sacs adoptent un format cabine. Très pratique si vous souhaitez prendre l’avion sans devoir vous détacher de vos biens.

Sac à dos +70L

Je vous déconseille de dépasser les 70 litres si vous êtes un voyageur lambda. Par contre, si vous pratiquez une activité telle que l’escalade ou la randonnée, il vous faudra peut-être adopter ce format pour y mettre tous vos équipements. Veillez bien à ne pas vous surcharger tout de même.

Quelque soit le format, un bon sac de voyage doit posséder:

  • une forme qui épouse le dos dans sa longueur
  • une ceinture ventrale pour répartir le poids sur ses hanches
  • matériaux légers et robustes
  • un coloris discret

Vêtement 

Généralement les vêtements occuperont le plus de place dans un sac de voyage. Il s’agit donc de bien les choisir pour ne pas trop en emporter. 

Privilégiez des vêtements légers, de bonne qualité et qui sèchent rapidement. 

Il en existe des spécialement conçus pour les voyageurs. 

Ces vêtement techniques, sont généralement fabriqués avec de la laine de Merinos. Ce matériau résistant et léger à la particularité de: 

  • Neutraliser les odeurs 
  • Réguler la température (même humide)
  • Être antibactérien
  • Ne pas se froisser

De ce fait, vous pourrez porter vos vêtements plus longtemps, sans qu’ils ne deviennent sales et sentent mauvais. 

En gros, c’est le compromis parfait des voyageurs, mais les prix sont assez élevés.

Il n’est pas nécessaire d’investir dans ce type de vêtements au début. Mais si vous commencez à voyager souvent, il peut être intéressant de se faire une petite garde-robe au fil du temps. 

Vous pouvez jeter un coup d’oeil sur les sites de Icebreaker 

Quelques vêtements à éviter:

  • Les jeans (trop lourds et temps de séchage trop long)
  • Les vêtements en cotons
  • Les doudounes incompressibles ou difficilement pliables
  • Les vêtements que vous n’aimez pas porter habituellement

Ne respectez pas scrupulesement mes conseils à la lettre. J’emporte moi même un jean car j’aime en porter ainsi que des sous vêtements en coton, même s’ils mettent du temps à sécher.

Emportez ceux que vous aimez et ceux dont vous êtes confortable avec pour être sûr qu’il ne vont pas rester au fond du sac.

Hygiène 

Hors de question de voyager sans conserver un bon hygiène corporel. Mais l’on va tenter de réduire le volume de notre trousse de toilette. J’espère que vous n’avez pas envisagé de partir à l’aventure muni de votre sèche cheveux ?!

Privilégiez les produits solides, ils sont plus faciles à transporter et à conserver. Je pense aux dentifrices par exemple, ou aux savons.  

Optez pour du multi usage. On cherche à nous vendre beaucoup de produits qui tous, répondent sois disant à un besoin. Vous vous rappelez du savon de marseille que j’utilise pour la linge ?

Pourquoi ne pas l’utiliser pour faire un brin de toilette ?

Même s’ils ne sont pas nécessaires à votre survie, certains produits peuvent vous apporter du confort. Je pense à de la cire coiffante, ou au maquillage pour les femmes.

La clé d’un voyage au long terme réussi réside dans le confort dont vous disposerez.

Le sommeil 

Bien dormir c’est important. Et votre sommeil sera mis à rude épreuve avec les nuits passées dans les bus, trains et auberges de jeunesse festives. 

Pensez à emporter un duvet (sac de couchage). Très utile dans les transports de nuit car il y fait généralement froid notamment avec l’usage abusif de la climatisation dans les pays chauds. Ou encore dans une auberge de jeunesse dans laquelle la propreté des draps est discutable (ça peut arriver).

Un sac de couchage possède une température de confort et une température limite. 

Ces deux critères ne sont pas à négliger, vous ferez votre achat en fonction d’eux, et du climat du pays concerné. Un sac 10-15°C en température de confort et 0° en limite fera l’affaire pour la plupart de vos voyages. 

Néanmoins si vous partez à la découverte de pays froids, il est important de bien mettre le prix dans un sac de couchage adapté. Les conséquences seraient de passer de mauvaises nuits à cause du froid, voir même l’hypothermie dans les cas les plus extrêmes (rando, bivouac, etc).

Le petit plus auquel on ne pense pas forcément avant de partir, est d’emporter avec sois des boules-quies. Vous serez heureux de les avoir si votre compagnon de chambre ronfle par exemple. Si vous êtes sensible à la lumière pendant votre sommeil, vous pouvez aussi emporter un masque de nuit. Généralement je garde celui donné dans l’avion si j’ai voyagé dans un long courrier.

Santé 

Bien que l’on trouve des pharmacies partout dans le monde, à part si l’on sort loin des sentiers battus, acheter des médicaments ne sera pas un problème. 

Cependant je conseille vivement de partir avec un kit de base. De quoi désinfecter de petites plaies et coupures, de quoi panser une ampoule ou encore se débarrasser d’une tique. 

Concoctez vous une petite trousse avec: 

  • 1 solution antiseptique (< 100ml) ou lingettes 
  • 1 kit de bandages, compresses et pansements 
  • 1 plaquette de Paracétamol (maux de tête, douleurs corps)
  • 1 plaquette de Lopéramide (anti-diarrhéique) 
  • 1 solution hydroalcoolique pour les mains (< 100ml)
  • 1 ou 2 doses de sérum physiologiques (nettoyage des yeux)
  • 1 crème solaire (< 100ml)

Conseil: Pour les autres médicaments que vous sont prescrits, pensez à amener vos ordonnances, s’il y en a. 

Se noter les noms des molécules des médicaments, pour être sûr de les trouver n’importe où dans le monde, et surtout pouvoir les justifier auprès des autorités, si nécessaire. 

Sécurité 

De petits accessoires tels un cadenas ou un portefeuille ceinture réduisent le risque de vous faire voler vos affaires, vos papiers ou vos moyens de paiement. 

Les auberges de jeunesse disposent généralement de casiers verrouillables pour y déposer vos effets personnels pour la journée. 

Le portefeuille ceinture est également conseillé, il n’est pas rare d’entendre des récits de voyageurs se plaindre de s’être fait voler leurs papiers dans les transports. Au moment où l’on s’en aperçoit, votre ravisseur est déjà très loin.

Electronique 

Les appareils électroniques sont indissociables au voyage de nos jours. Nous partons au minimum avec notre smartphone, mais il n’est pas rare de voir des voyageurs au long terme amener leur ordinateur portable avec eux. 

Dans tous les cas si vous voyagez hors d’Europe, vous devrez vous munir d’adaptateurs pour recharger ces appareils. 

Une solution très pratique bien qu’un peu onéreuse, consiste à acheter un adaptateur universel EUROPE. 

L’utilité d’un appareil photo est de plus en plus discutable, étant donné que les photos prises avec un téléphone sont d’une grande qualité. En plus d’être fragiles, ils seront l’objet de convoitise de personnes mal intentionnées si vous le portez autour du cou. 

Ce conseil s’adresse au commun des mortels qui connaissent peu la photographie. Mais si vous êtes passionné de photos, il est naturel que vous souhaitez amener votre matériel.

Laisser un commentaire